Accueil Afrique du Nord Libye Alain Juppé confirme des contacts entre la rébellion et Kadhafi

Alain Juppé confirme des contacts entre la rébellion et Kadhafi

Alain Juppé confirme des contacts entre la rébellion et Kadhafi

Les alliés ont "marqué des points" même s'il admet avoir "sous- estimé la capacité de résistance de Mouammar Kadhafi", a-t-il déclaré lors d'une émission "RTL-Le Figaro-LCI".

"À Tripoli, les choses se délitent autour de Kadhafi", a estimé Alain Juppé.

Selon lui, les contacts entre la rébellion et Kadhafi portent notamment sur "l'avenir de Kadhafi".

"La question n'est pas de savoir si (le dirigeant libyen) va partir mais comment il va partir", a-t-il précisé.

Alain Juppé a rappelé les "conditions claires" posées au Guide libyen par la coalition: son départ du pouvoir, le retour de l'armée loyaliste dans ses casernes, l'engagement d'un dialogue incluant toutes les composantes de la société libyenne.

Le ministre français a admis toutefois avoir "sous-estimé la capacité de résistance de Mouammar Kadhafi" en ayant avancé, au début de l'engagement militaire en Libye, le 19 mars, que celui-ci ne durerait que "quelques semaines".

M. Juppé a évoqué par ailleurs la tenue en juillet à Washington d'une réunion du Quartette (Etats-Unis, Russie, Union européenne, ONU) sur le Proche-Orient, affirmant que la proposition de Paris d'une conférence de paix n'était pas enterrée.