Présidentielle 2020 : Ouattara souhaite une caution à 100 millions et ne s’exclut pas de la course

Abidjan (© 2019 Afriquinfos)- Le Président ivoirien, Alassane Dramane Ouattara a effectué la semaine écoulée, une visite d’Etat de quatre jours dans la région du Hamboul. Avec son gouvernement, il y a notamment échangé avec les cadres de la région autour de la présidentielle de 2020.

Alassane Ouattara ne souhaite pas voir une pléthore de candidats à l’élection présidentielle d’octobre 2020. Le Président ivoirien s’en est ouvert aux cadres de Hambol mais visiblement à son gouvernement aussi : « je demande au gouvernement de faire en sorte que nous n’ayons pas 50 candidatures ou 12 candidatures comme en Guinée Bissau. Je viens d’avoir les résultats de la CEDEAO. En Guinée Bissau, il y avait 12 candidats, mais voyez-vous sur les 12 candidats, quatre d’entre eux ont 98% des suffrages. Ça veut dire que les huit autres, c’était du gâchis », a expliqué Alassane Ouattara.

Le n°1 ivoirien a de toute évidence déjà sa petite idée sur comment réduire sensiblement le nombre de prétendants au fauteuil présidentiel. « J’ai demandé au gouvernement d’étudier les voies et moyens pour ce faire. Peut-être faire comme au Bénin. (…) Je pense qu’il faut mettre la caution au minimum à 100 millions FCFA parce que si on veut être président de la République, on doit pouvoir sortir au moins 100 millions FCFA pour sa campagne », a indiqué ADO.

Sur sa participation à la prochaine élection,  Alassane Ouattara souffle le chaud et le froid. « Je souhaite que ceux qui auront perdu appellent le vainqueur pour le féliciter.  Voyez-vous j’ai dit le vainqueur, je n’ai pas dit Alassane Ouattara. Mais cela ne veut pas dire que je ne serai pas candidat », et d’ajouter « la réflexion continue puisse que la constitution me l’autorise. Je voudrais que vous sachez que moi je suis confiant et je voudrais que vous soyez confiants ». D’ici octobre 2020, on en saura plus.

Boniface T.

Laisser un commentaire