JOJ 2022 : 54 milliards Fcfa du CIO pour accompagner Dakar dans l’organisation

Dakar (© 2019 Afriquinfos)- Le Sénégal, premier pays africain à organiser une rencontre olympique, a tout le soutien du Comité international Olympique (CIO). Le Président du CIO en visite à Dakar a annoncé une enveloppe de 54 milliards de FCFA comme sa contribution dans l’organisation de ce rendez-vous international.

206 délégations sportives soit plusieurs milliers d’athlètes sont attendus au Sénégal pour les JOJ 2022, qui se tiendront sur les sites de Dakar, Diamniadio et Saly. Pour cette première en Afrique, le CIO veut être au côté du pays organisateur dans « un esprit d’équipe qui s’exprime par un partenariat dans la préparation et l’organisation des Jeux » selon les mots de son président, Thomas Bach. Le Comité international olympique s’attèlera donc à « superviser et contrôler » les travaux de préparation de l’une des plus importantes rencontres sportives au monde confié au Sénégal attribuée en octobre 2018.

En plus d’une enveloppe de 90 millions de dollars (54 milliards de FCFA), le CIO indique qu’il va augmenter sa contribution jusqu’à 50 %, notamment en prenant en charge les frais liés au déplacement des athlètes ainsi que les frais liés à leur séjour, relativement à la restauration et à l’hébergement.

A presque 3 ans de ces JOJ, tous les voyants sont au vert du côté sénégalais. M. Bach s’est dit confiant de voir le Sénégal tenir dans les délais les engagements liés à la tenue de cette compétition majeure. Concernant l’achèvement des nombreux travaux d’aménagement et de construction d’infrastructures, Dakar est bien avancé : « Nous sommes à 80 % de maturité dans certains domaines que sont les domaines sportifs, l’hébergement, les constructions temporaires etc., ce qui est satisfaisant pour des jeux que nous allons organiser dans trois ans », a laissé entendre Christophe Dubi, directeur exécutif des Jeux olympiques au CIO.

S.B.

Laisser un commentaire