Départ Oliver Nette : le gouvernement béninois baisse d’un ton

Cotonou (© 2019 Afriquinfos)- Oliver Nette, l’ambassadeur de l’UE en poste dans le pays, quittera le Bénin ce vendredi 29 novembre selon des sources proches de la délégation de l’Union Européenne. Le départ du diplomate allemand fait suite à une injonction du gouvernement béninois qui lui trouverait une trop grande affinité avec l’opposition selon des médias locaux. Des allégations que les autorités de Cotonou essaient de minimiser.

C’est le porte-parole du Gouvernement, Alain Orounla qui a été envoyé au front pour s’expliquer sur cette affaire qui fait le chou gras de la presse béninoise et de la sous-région. C’est en effet la première fois que le Bénin expulse un diplomate d’un pays occidental en poste dans le pays. Pour M. Orounla, il ne s’agit pas d’une expulsion mais d’un « retrait d’agrément ». « On ne l’a pas expulsé. On a retiré un agrément. On a renouvelé notre attachement à la coopération avec l’Union européenne. La nationalité de l’individu n’a pas du tout influencé la décision. Nous avons d’excellentes relations avec l’Allemagne et nous tenons à préserver nos relations tant avec l’Union européenne qu’avec l’Allemagne ». Sur les motifs qui expliquent ce « retrait d’agrément », le porte-parole du gouvernement béninois reste évasif « Nous n’avons pas communiqué sur ce qu’on lui reproche » a-t-il déclaré.  

L’UE pour sa part souhaite avoir des éclaircissements sur cette décision qui pour l’heure n’ont toujours pas été fournies par la partie béninoise. Les ambassadeurs du Bénin accrédités en France, en Belgique, aux Pays-Bas et en Allemagne auraient été convoqués par le ministère des Affaires étrangères de ces quatre pays. Du côté béninois on indique que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes et que les relations avec l’Allemagne et l’UE se portent au mieux.

S.B.

Laisser un commentaire