Accueil Afrique de l'Ouest Côte d'Ivoire Ouverture à Abidjan d’un colloque international sur l’Etat de droit

Ouverture à Abidjan d’un colloque international sur l’Etat de droit

Ouverture à Abidjan d’un colloque international sur l’Etat de droit

A l'ouverture des travaux, le Grand médiateur de la République du Bénin, Albert Tévoédjré, au nom des experts internationaux, a appelé les femmes à "jouer un rôle adéquat et efficient dans l'édification d'un véritable Etat de droit" pour favoriser le processus de réconciliation nationale en Côte d'Ivoire.

"Tout pouvoir livré à lui-même devient fou et la dictature des instincts s'installe, pour finir, dans le chaos", a-t-il dit, invitant les femmes juristes à mettre au centre de leurs préoccupations "la raison".

M. Tévoédjré a souligné l'importance des femmes dans la quête de la paix.

"La réconciliation sans la gent féminine n'aboutira pas. La femme doit oeuvrer à l'édification de l'Etat de droit en étant soucieuse de son efficacité à l'effet de relever les défis", a estimé l'expert international.

Ce colloque, le 3ème du genre, est axé sur le thème central " Droit, paix pour une nouvelle vision du développement".

Trois panels (Etat de droit, la paix véritable est-elle possible et droit au développement et nouvel ordre économique) meubleront la manifestation qui coïncide avec les 25 ans de l'Association des femmes juristes de Côte d'Ivoire.

La présidente de l'Association, Kouao Viviane, s'est félicitée du choix du thème central du colloque traduisant la volonté de son équipe de "s'impliquer davantage dans l'édification d'un état de droit fondé sur un capital humain".