100ème Session/ICCO : des réflexions menées à Abidjan pour effectivement faire profiter aux producteurs des revenus du Cacao

Abidjan (© 2019 Afriquinfos)- Les travaux de la 100ème Session du Conseil International du Cacao (ICCO) s’est ouverte ce mardi à Abidjan en présence des sommités du secteur venues des quatre coins du monde.  La question des revenus des producteurs sera au centre des échanges.

Plus d’une cinquantaine de producteurs, importateurs et transformateurs de cacao venus des quatre coins du monde sont au rendez-vous à Abidjan, pour prendre à la 100ème session de l’ICCO. Au cours de la cérémonie d’ouverture de cette rencontre ce jour, le représentant permanent de l’ICCO, au nom du collège des producteurs de Côte d’Ivoire, est notamment intervenu pour dénoncer le sort qui était réservé à ces derniers. « Sur 100 milliards de dollars que génère le cacao seulement 5% revient aux producteurs. C’est un scandale, cette donne doit changer », a déclaré Aly Touré.

Cette session de l’ICCO permettra en effet de définir des stratégies de sauvegarde de la filière café-cacao. Et surtout, pour prendre des mesures idoines pour l’amélioration du prix du cacao aux fins d’en faire tirer profit aux producteurs.  L’industrie cacaoyère est confronté à un certain nombre de défis à savoir, le changement climatique, la valorisation du cacao, la volatilité des coûts et la promotion des produits du cacao. Ce sera aussi l’occasion pour les acteurs du secteur de plancher sur des pistes de solutions.

Notons que les travaux ont été officiellement lancés par le Vice-président ivoirien Daniel Kablan Duncan en présence du ministre du Commerce et de l’industrie, Diarrassouba Souleymane, et du président du Conseil international du cacao (ICCO), Philipe Fontayne.

Boniface T.