Accueil Afrique de l'Est Kenya Cinq criminels abattus par la police kenyane à Nairobi

Cinq criminels abattus par la police kenyane à Nairobi

Cinq criminels abattus par la police kenyane à Nairobi

Au cours du premier incident lié au braquage d'une banque dans le quartier des Westlands, la police a abattu trois gangsters et mis la main sur des armes et de fausses plaques d'immatriculation posées sur divers véhicules qui avaient été volés.

"Nous avons tué trois criminels qui voulaient braquer une banque près du centre Sarit et nous avons récupéré des armes à feu et des plaques d'immatriculation de fabrication artisanale. Il s'agit de criminels qui ont volé des gens en pointant leur arme sur eux", a indiqué le commandant de la police divisionnaire Vitalis Otieno à la presse à Nairobi.

M. Otieno a ajouté que la police avait lancé une chasse à l'homme pour retrouver un autre voleur qui n'a pas encore été appréhendé. "Ce sont des criminels endurcis qui terrorisent les habitants de Nairobi. Ce sont des criminels très recherchés sur lesquels nous tentons de mettre la main", a expliqué M. Otieno.

Deux autres malfaiteurs qui avaient volé des habitants ont été abattus dans la zone de Githurai 44 et la police a récupéré une partie des biens dérobés. Les deux personnes tuées faisaient partie d'un gang qui avait attaqué et volé des habitants, ce qui a déclenché une alerte.

Le Kenya est confronté à une insécurité croissante depuis cette année. Les nombres de vols à main armée, d'enlèvements et de meurtres dans les villes ainsi que dans les villages des zones rurales ont atteint un seuil critique.

Les taux de criminalité ont atteint des niveaux records à Nairobi et dans les environs de la capitale, où l'on assiste à une multiplication des cambriolages de domiciles privés et de locaux professionnels par des gangsters armés.

Le gouvernement a dit regretter cette montée de la criminalité dans un contexte de disponibilité accrue d'armes légères, de faiblesse dans le maintien de l'ordre et d'indifférence de la part des populations, qui signalent rarement la présence de malfaiteurs dans leur entourage.