Niger : le nombre des victimes des inondations passent à 57

Niamey (© 2019 Afriquinfos)-  Dans un premier bilan publié le 02 septembre dernier, les autorités nigériennes faisaient état de 42 morts dans les inondations qui ont frappé le pays depuis le début de la saison pluvieuses.

Il semble qu’entretemps, le bilan s’est alourdit. Mardi, le communiqué qui a sanctionné le Conseil des Ministres a livré un nouveau bilan de la situation des intempéries au Niger. De 42, à la date du 02 septembre, le nombre de pertes en vies humaines dues aux inondations est passé à 57. Le nombre des sinistrés a également connu une hausse passant à « 132.528 personnes sinistrées », soit « 16.093 ménages », selon le communiqué officiel. En outre, les eaux ont détruit 12.241 maisons, décimé 851 têtes de bétail et englouti plus de 2.251 hectares de cultures, déplore le gouvernement.

Le Fleuve Niger a connu cette année une crue exceptionnelle atteignant un niveau jamais atteint depuis 7 ans. Rien que dans la capitale Niamey, un total de 6.310 personnes sinistrées a été dénombré. Les régions de Maradi (sud-est) et de Zinder (centre-sud) sont les plus durement affectées avec respectivement 25.040 et 39.060 sinistrés.

La région de Dosso (sud-ouest), très humide, a enregistré 11.231 sinistrés.Le Nord désertique du pays a été inhabituellement affecté : 18.255 sinistrés ont été répertoriés dans la région d’Agadez.

Pour l’heure, les autorités nigériennes indiquent que seulement 30% des besoins en prise en charge des sinistrés étaient couverts.

S.B.

Laisser un commentaire