Le régime de sanctions contre le Mali vient d’être renouvelé pour un an par le Conseil de sécurité de l’ONU

Genève (© 2019 Afriquinfos- Le régime de sanctions à l’encontre du Mali contre des individus et des entités faisant obstacle au processus de paix dans ce pays africain vient d’être reconduit jusqu’au 31 août 2020 par le Conseil de sécurité des Nations Unies.

C’est à l’unanimité des voix que les membres du conseil ont adopté la résolution 2484, qui proroge les mesures de sanction visant les personnes et entités engagées dans des actions ou des politiques mettant en péril la paix, la sécurité ou la stabilité du Mali.

La résolution a également étendu jusqu’au 30 septembre 2020 le mandat du Groupe d’experts chargé, entre autres tâches, d’assister le Comité du Conseil de sécurité dans le suivi de la mise en œuvre des sanctions.

Pour la première fois, le Conseil de sécurité a imposé des mesures de sanction pour une période initiale d’un an en septembre 2017 par le biais de la résolution 2374. Elles avaient été prolongées d’un an en août 2018.

Le Mali est en proie à une guerre civile entre le nord et le sud, mais aussi à une instabilité politique et à un essor des militants rebelles.

Les rebelles touaregs du nord du pays ont commencé à combattre pour leur indépendance en janvier 2012 et, après le coup d’État militaire qui a renversé le président malien, Amadou Toumani Touré, en mars de la même année, ils ont proclamé l’indépendance de leur propre État, l’Azawad.

Les rebelles touaregs et d’autres groupes militants, alliés dans l’indépendance de l’Azawad, se sont ensuite retournés les uns contre les autres du fait de divergences idéologiques. En quelques mois, les rebelles touaregs ont perdu le contrôle de la plupart des villes du nord, et le gouvernement malien a dû demander une aide militaire étrangère.

La mission de maintien de la paix des Nations Unies au Mali, MINUSMA, a été créée en avril 2013 pour stabiliser la situation. Mais des crises persistent encore malgré les accords de paix.

V.A.

Laisser un commentaire