L’agriculture et l’agroalimentaire, des secteurs potentiels pour pallier le chômage des jeunes en Afrique

Yokohama (© 2019 Afriquinfos)- En vue d’augmenter les emplois des jeunes dans l’agriculture et l’agroalimentaire en Afrique et donc pour pallier le chômage des jeunes sur le continent, les agences des Nations unies pour le développement industriel (ONUDI), et pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), ainsi que l’Union Africaine (UA) ont lancé une «Initiative phare» en marge de la Conférence internationale de Tokyo sur le Développement de l’Afrique (TICAD7) qui se tient du 28 au 30 août à Yokohama au Japon.

«Lorsque nous parlons du potentiel humain en Afrique, nous parlons surtout des jeunes. Les agro-entreprises africaines devraient générer un marché estimé à un trillion de dollars d’ici 2030. L’agriculture et l’agroalimentaire ont un potentiel inestimable et inexploité pour relever les défis liés au chômage des jeunes,» a déclaré le Directeur général de la FAO, Qu Dongyu.

Il s’agit d’une initiative qui vise à améliorer l’environnement commercial en créant davantage d’emplois et d’opportunités pour les jeunes africains.

Sa principale mission est de fournir une aide technique, de développer les capacités et de faciliter le partage de connaissances pour les entreprises lancées par des jeunes en encourageant les chaînes de valeurs agricoles, et favorisant les partenariats entre le secteur public et privé. L’Afrique dispose de la plus jeune population au monde avec plus de 600 millions de jeunes sur le marché du travail.

Xavier-Gilles CARDOZZO

Laisser un commentaire