Hommages du président Macky Sall au Sénégalais Jacques Diouf, directeur général de la FAO pendant 18 ans

Dakar (© 2019 Afriquinfos)- Le président sénégalais Macky Sall a rendu hommage à son compatriote Jacques Diouf, ancien directeur général de la FAO, décédé ce samedi à Paris. Le diplomate et homme politique qui avait occupé de multiples postes dans plusieurs grandes instances internationales avait œuvré à sensibiliser l’opinion mondiale aux problématiques alimentaires et environnementales.

L’homme politique et diplomate sénégalais Jacques Diouf, qui fut directeur général de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) de 1994 à fin 2011, est décédé à l’âge de 81 ans, a annoncé le président sénégalais Macky Sall. « Le Sénégal vient de perdre un de ses plus valeureux fils avec le décès de notre compatriote Jacques Diouf. Il a été pour moi un collaborateur efficace au début de mon premier mandat », a déclaré sur Twitter le chef de l’Etat sénégalais en présentant ses condoléances.

Né le 1er août 1938 à Saint-Louis (nord du Sénégal), diplomate connu pour son pragmatisme, M. Diouf est décédé en France des suites d’une longue maladie, a indiqué sa famille, citée par des médias sénégalais. Marié et père de cinq enfants, Jacques Diouf avait fait ses études supérieures en France (diplôme d’ingénieur agronome, maîtrise d’agronomie tropicale, doctorat en sciences sociales) complétées par un diplôme supérieur de gestion à New-York.

« Au cours de sa longue et brillante carrière, l’illustre défunt a occupé d’éminentes fonctions nationales, africaines et internationales dont celles de directeur général de la FAO pendant plusieurs années », a rappelé Macky Sall.

Auparavant, il a exercé des fonctions de secrétaire d’Etat à la recherche scientifique et technique, député à l’Assemblée nationale du Sénégal, de secrétaire exécutif de l’Association pour le développement de la riziculture en Afrique de l’Ouest et secrétaire exécutif du Conseil africain de l’arachide.

M. Diouf a été également ambassadeur du Sénégal auprès des Nations Unies à New York et de secrétaire général de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest, à Dakar. Fin

Nommé secrétaire d’Etat à la recherche scientifique du Sénégal par le président Léopold Sédar Senghor en 1978, il a été député de Saint-Louis de 1983 à 1984. Il avait ensuite quitté le Sénégal pour travailler au Centre de recherche pour le développement international à Ottawa, à la Banque centrale de l’Afrique de l’Ouest, avant de devenir, en 1991, ambassadeur de son pays au siège des Nations unies à New York.

I.N.