Maroc : officialisé à son poste, Vahid Halilhodzic affiche ses ambitions

Rabat (© 2019 Afriquinfos)- Le nouveau sélectionneur des Lions de l’Atlas a été officialisé à son poste ce jeudi comme annoncé. Vahid Halilhodzic n’a pas perdu de temps et a aussitôt décliné quelles seront ses priorités dès sa prise de fonction.

Connu pour être un bourreau de travail, Vahid Halilhodzic n’a pas manqué à sa réputation. La conférence de presse qui a servi à le présenter officiellement a été ponctuée par ses premières déclarations. Le technicien franco-bosnien a ainsi décliné son plan de travail pour les mois à venir avec la qualification pour le Mondial 2022 comme objectif affiché : « Il faut former un staff performant pour atteindre nos objectifs. Il faut se mettre au travail. On jouera le Niger et le Burkina Faso en amical en septembre » annonce-t-il déjà. Les défis qu’ils l’attendent dont celui de regagner le cœur des supporters marocains, ne lui font évidemment pas peur : « je connais ce genre de situation où il faut changer pas mal de choses dans une équipe. La qualification en Coupe de Monde est un objectif premier. J’ai déjà qualifié 3 équipes auparavant, j’espère avoir cette opportunité avec le Maroc. Après, il faut évidemment faire une bonne CAN, surtout que les Marocains sont déçus de la dernière participation au tournoi africain. Le succès finira par arriver pour le Maroc. Le travail paie toujours. Ce ne sera pas facile. On va souffrir tous ensemble pour y arriver », a déclaré le nouveau sélectionneur des Lions de l’Atlas.

Vahid Halilhodzic qui annonce de grands changements compte s’appuyer sur des joueurs locaux : « ces dernières années, beaucoup de clubs marocains ont réussi à atteindre des demi-finales et des finales lors des compétitions interclubs de la CAF, cela veut dire que le championnat marocain dispose de bons joueurs ».    

L’ancien coach du FC Nantes ne cache pas non plus sa joie de désormais diriger les Lions de l’Atlas : « C’est une grande responsabilité d’entraîner le Maroc, c’est un challenge et un honneur. Je suis heureux d’être ici. J’adore gagner, la défaite me rend malade », laisse déjà entendre coach Halilhodzic.

S.B.