La Tanzanie veut dorénavant miser sur les investissements endogènes après la rénovation de son aéroport

Dar-Er-Salam (© 2019 Afriquinfos)- Le président tanzanien John Magufuli a procédé ce jeudi 1er août a d’un nouvel terminal ultramoderne dont vient d’être doté l’aéroport international Julius Nyerere en Tanzanie.

Dénommé Terminal 3, la nouvelle infrastructure ’un coût total de 722 milliards de shillings tanzaniens, soit environ 314 millions de dollars américains, a été entièrement financé par des fonds locaux. Il devrait permettre à l’aéroport Julius Nyerere de faire passer de 2 à 8 millions le nombre de passagers qu’il accueille chaque année.

Il s’agit d’un «joyau» dont se réjouit le président tanzanien, car il «montre que les Tanzaniens sont capables de mettre en œuvre des projets de très grande envergure sans dépendre des financements étrangers».

Il est nécessaire de promouvoir le financement local dans la réalisation des projets, a affirmé  M. Magufuli lors de la cérémonie inaugurale, mis l’accent sur. Le président a mis en exergue plusieurs autres projets de grande envergure mis en œuvre à l’aide de financements locaux, comme la centrale hydroélectrique de Rufiji, ou encore la rénovation et la modernisation de 15 aéroports, la nouvelle ligne ferroviaire à écartement standard, le plus long pont sur le lac Victoria, et la construction de plusieurs nouvelles routes.

Vignikpo Akpéné