A 38 ans Patrice Evra range ses crampons et parle de son avenir

Paris (© 2019 Afriquinfos)-  L’ancien capitaine de l’équipe de France de Football, Patrice Evra a annoncé la fin de sa carrière. Interviewé par nos confrères du « Parisien », il est revenu sur les bons et les moins bons moments de sa carrière mais aussi sur son avenir. Le footballeur né à Dakar d’un père diplomate guinéen et d’une mère capverdienne, se verrait bien entraineur dans le futur.  

Plus présent ces deux dernières sur les réseaux sociaux que sur un terrain de football, Patrice Evra n’arborera plus le maillot d’aucun club après son dernier bail à West Ham en 2018. A 38 ans, il estime que « c’est le moment de dire merci et au revoir ». « Il s’agit d’une décision mûrement réfléchie. Je suis un homme comblé. Je n’aurais jamais imaginé accomplir tout ce que j’ai réalisé dans ma carrière », ajoute-t-il. Patrice Evra c’est 20 ans de carrière commencé en D3 italienne et passé par les plus grands clubs d’Europe avec au passage 22 titres glanés. Il n’en est pas peu fier : « C’est quand on décide d’arrêter que l’on mesure que le chemin parcouru a été incroyable… Je ne suis pas passé par un centre de formation. Ma carrière, ça a été « du quartier aux étoiles ». C’est de la folie » s’extasie-t-il.

L’ancien joueur de Manchester United ou de la Juventus a également porté le brassard de l’équipe nationale de France. Il reste évidemment associé au fiasco de Knysna où sous son capitanat, les joueurs avaient refusé de s’entrainer. Pour lui, c’est une histoire passée : « C’est passé. Il y a eu une histoire. Ça m’a fait mal. À la fin de la compétition, j’ai assumé (…) Certains pourront me juger, dire qu’en tant que capitaine je porte l’ensemble des responsabilités de tout ça. Ça ne hante pas mes nuits. La seule chose qui me hante, c’est quand la frappe de Dédé Gignac échoue sur le poteau en finale de l’Euro. ». Voilà qui est dit. Le joueur est donc passé à autre chose et se verrait bien sur un banc de touche dans les années à venir. Sur ses prochains projets il a en effet répondu « Être heureux, profiter davantage de ma famille et continuer à passer mes diplômes d’entraîneur. C’est en cours depuis 2013, il me reste encore un an et demi. Tout le monde m’imagine entraîner un club. Ferguson, lui-même, a dit que ceux qui deviendront les meilleurs coachs parmi les joueurs qu’il a eus, c’est Giggs et moi. C’est un immense compliment ».

S.B.

Laisser un commentaire