Ecologie: L’Ethiopie renverse un record mondial de l’Inde, en plantant 200 millions de jeunes arbres en 24H

Addis-Abeba (© 2019 Afriquinfos)- En Ethiopie, l’initiative « Greening Ethiopia » a eu lieu ce lundi 29 juillet. Lancée officiellement par le Premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed, en mai, dans le cadre du programme national de reboisement, également connu sous le nom de Green Legacy, « Greening Ethiopia »  consiste à planter 200 millions de jeunes arbres en une seule journée, ceci en vue de réhabiliter les arbres et les forêts perdus au fil des années.

Le projet-ci de planter les arbres a été lancé dans le but de battre le record du monde de plantation de 200 millions de jeunes arbres en une seule journée.

L’objectif global à long terme est de planter 4 milliards d’arbres dans l’ensemble du pays et, selon le Ministère, la plupart des jeunes plants plantés proviennent d’espèces d’arbres indigènes.

 « En rendant le pays vert, l’Éthiopie mène l’Afrique dans la réalisation de l’ODD 15 dont l’objectif consiste à lutter contre le changement climatique, protéger la biodiversité et renforcer la gestion des ressources naturelles. Cette initiative consiste également à accroître la productivité des terres et des océans en général », a indiqué la Secrétaire exécutive de la Commission économique pour l’Afrique, Vera Songwe pour  saluer les efforts. Par ailleurs, elle exhorte d’autres pays à suivre l’exemple de l’Éthiopie.

Selon le Ministère de l’agriculture, un suivi continu et des efforts ciblés seront entrepris « pour identifier les jeunes plants qui ont poussé et qui ont été alimentés par ceux qui les ont plantés ; et où et quels jeunes sont morts ».

Se sont joints à cet exercice de planter des arbres, des membres du personnel et des représentants de la famille des Nations Unies, de l’Union africaine, du Corps diplomatique et des Éthiopiens de tous horizons qui se sont réunis dans les jardins botaniques de Gulele et dans un parc du centre d’Addis-Abeba p. Des arbres supplémentaires ont été plantés dans l’enceinte de la Commission économique pour l’Afrique.

Mais pour l’heure, c’est l’Inde qui détient actuellement le record du monde.

Xavier-Gilles CARDOZZO