Diplomatie : New Delhi se rapproche de trois capitales d’Afrique occidentale

Cotonou (© 2019 Afriquinfos)- Le président indien Ram Nath Kovind effectue depuis le dimanche le 28 juillet à Cotonou la première étape de sa visite d’une semaine en Afrique de l’Ouest. Après le Bénin, le n°1 indien se rendra en Gambie et en Guinée. Une visite inédite qui marque un nouveau cap dans les relations entre l’Inde et cette partie de l’Afrique.

L’Inde continue son offensive diplomatique en Afrique et plus particulièrement dans la zone ouest-africaine. Après le Sommet Inde-Afrique en 2015 ou encore l’annonce de l’ouverture de 18 représentations diplomatiques sur le continent dont sept (7) en Afrique de l’Ouest, c’est une visite présidentielle, qui vient réaffirmer l’intérêt de New-Delhi.

Le président indien Ram Nath Kovind s’arrêtera successivement à Cotonou, Banjul puis Conakry. A chacune de ses étapes, les Chefs d’Etat, Patrice Talon, Adama Barrow et Alpha Condé sortiront le grand jeu pour séduire leur prestigieux hôte et ses accompagnateurs. Les signatures d’importants accords de coopération, sont annoncées. En outre, dans la délégation du président indien, figure de nombreux chefs d’entreprises venus flairer des opportunités d’affaires et noués des partenariats.

Ce lundi à Cotonou, Ram Nath Kovind aura droit aux honneurs militaires. S’ensuivra un tête-à-tête avec le Chef d’Etat béninois, la publication d’un communiqué conjoint puis une déclaration à la presse. La visite du Président Indien se poursuivra avec une adresse dans l’après-midi aux députés béninois. Il s’envolera ensuite le mardi 30 juillet pour Banjul.

Boniface T.

Laisser un commentaire