Le Kenya accueille du 16 au 20 septembre 2019 la deuxième ‘Semaine africaine de l’aviation’ sur la croissance du secteur

Nairobi (© 2019 Afriquinfos)- La Ground Handling International (GHI), la Fondation Avi Assist, et  Avia Dev Africa, organisent la deuxième ‘Semaine africaine de l’aviation’, prévue du 16 au 20 septembre 2019 à Nairobi au Kenya. En parallèle, les fournisseurs de toute la région se réuniront à la cinquième conférence des parties prenantes africaines du GHI à Nairobi, pour débattre d’un projet de croissance mieux coordonnée sur le continent.

 

Avec pour objectif de «Promouvoir l’excellence en matière de sécurité et une connectivité accrue en Afrique», la rencontre réunira plus de 150 dirigeants de compagnies aériennes, d’aéroports, de fournisseurs de services au sol entre autres. «Nous plaidons pour le partage des connaissances et l’esprit de collaboration dans toutes nos activités. La semaine africaine de l’aviation en est un excellent exemple. Nous sommes convaincus qu’elle exploitera les opportunités existantes pour le développement de l’aviation en Afrique», a affirmé Jon Howell, le PDG et fondateur d’Avia Dev. «Nous sommes ravis de rappeler la ‘Semaine de l’aviation africaine’ et de poursuivre nos travaux en célébrant les pionniers de l’aviation africaine. Il est essentiel que nous favorisions la collaboration entre les parties prenantes afin d’assurer que le continent réalise son énorme potentiel de croissance de l’aviation », a ajouté Max Gosney, le président de GHI.

«La sécurité ne se produit pas de manière isolée. C’est la raison pour laquelle nous sommes heureux de faire partie de cette deuxième édition de la Semaine de l’aviation africaine et de sortir de notre zone de confort afin de démanteler les silos du secteur. La sécurité ne peut mûrir sans que tous les autres éléments constitutifs soient également pris en compte», a pour sa part souligné Tom Kok, directeur de la Fondation AviAssist.

La semaine accueillera également un sommet spécial sur l’industrie: «Ce que les compagnies aériennes veulent en Afrique». L’initiative invitera les principaux transporteurs africains à parler de leurs pressions commerciales dans la région, et à explorer les moyens de développer des partenariats plus collaboratifs « fondés sur la valeur », avec des prestataires de services au sol qui pourraient contribuer à améliorer la rentabilité à long terme.

L’Afrique devrait devenir le marché de l’aviation qui connaîtra la croissance la plus rapide au monde, avec une croissance annuelle de près de 6% du nombre de passagers au cours des 20 prochaines années selon les chiffres de l’IATA (International Air Transport Association). «La Semaine de l’aviation africaine vise à soutenir cette croissance et à aider les parties prenantes à supprimer les barrières liées au protectionnisme, à la connectivité et à l’adoption de nouvelles technologies», soulignent les organisateurs de l’événement.

 

Vignikpo Akpéné

Laisser un commentaire