Le Caire (© 2019 Afriquinfos)- La Confédération Africaine de Football (CAF) a tenu sa 41ème assemblée générale jeudi le 18 juillet au Caire. Le président de l’instance a saisi cette occasion pour annoncer des réformes majeures dont celle de la nomination à ses côtés de deux légendes du football africain, Didier Drogba et Samuel Eto’o.

A compter du 1er août la Fédération Internationale de Football Association (FIFA), aura un regard plus poussé sur le fonctionnement de la Confédération Africaine de Football (CAF) par le biais de Fatma Samoura. La numéro 2 de la FIFA a été nommée en juin dernier pour chaperonner l’organisation panafricaine suite aux difficultés qu’elle traversait. Quelques jours plus tôt, Ahmad Ahmad avait été placé en garde-à-vue à Paris dans une affaire de corruption. A ce sujet, il a notamment déclaré : « La FIFA c’est notre maison mère et je remercie le président Infantino pour accompagner notre confédération pour mettre de l’ordre et parachever les réformes entreprises », a expliqué M.Ahmad. Le président de la CAF réaffirme que c’est lui qui a demandé l’aide de la FIFA « devant une situation qui s’est aggravée. J’ai demandé un soutien pour rattraper le retard acquis depuis longtemps. Nous sommes en retard par rapport à d’autres confédérations, on ne va pas se le cacher ».

Au titre de ces réformes prévues pour se remettre sur les rails, le Malgache a annoncé la mise en place d’une commission de gouvernance de la CAF, qui va s’occuper de l’éthique et de la conformité des règles, et ce, en toute autonomie et indépendance. Un grand sommet dédié à la gouvernance du football africain sera organisé avant la fin 2019, a indiqué Ahmad Ahmad qui dit vouloir « ouvrir la CAF à tous ceux qui pourraient nous aider à rattraper ce retard ». C’est dans cette lignée que le Président de la CAF a informé de la nomination à ses côtés pour des « fonctions officielles » du Camerounais Samuel Eto’o et de l’Ivoirien Didier Drogba. Les deux grands noms du football continental feront offices de conseillers personnels d’Ahmad Ahmad.

D’autres réformes annoncées sont allées à l’avantage des fédérations membres de la CAF. Parmi celles-ci, la création de Bureaux décentralisés de la CAF qui bénéficieront d’une subvention de la FIFA d’un million de dollars et de 500 000 dollars de la CAF par an « pour engager des actions décisives sur le plan du développement du football sur le continent. » Une l’augmentation de 100.000 à 200.000 dollars de la dotation annuelle versée aux associations membres ainsi que la hausse substantielle des indemnités versées aux arbitres et aux officiels des matches, sont aussi annoncées par Ahmad Ahmad.

Boniface T.