Carrière : Odion Ighalo, de pestiféré à meilleur buteur de la CAN 2019

Le Caire (© 2019 Afriquinfos)- Plus que 24 heures et le Nigeria disputera le match pour la 3èmle place de la CAN 2019 face à la Tunisie. Ce sera pour son attaquant actuel meilleur buteur de la compétition avec quatre réalisations de conforter son avance. Odion Ighalo, déjà arrivé en tête des buteurs lors des éliminatoires avec 7 buts, l’attaquant nigérian revient pourtant de loin après une Coupe du monde 2018 qui a failli viré au cauchemar pour lui.

Il y a un an, après un but manqué contre l’Argentine lors du Mondial russe, qui selon les supporters aurait permettre au Nigeria de se qualifier, Odion Ighalo avait reçu des menaces de mort ainsi que des membres de sa famille. Un épisode qui avait fortement marqué le joueur et qui aurait pu l’éloigner de l’équipe nationale. Mais la confiance de son sélectionneur, Gernot Rohr qui l’a ensuite convoqué pour les éliminatoires, et sa force mentale, l’ont ramené au-devant de la scène. Il a terminé meilleur buteur de la campagne qualificative avec 7 buts et est l’actuel meilleur buteur de la CAN 2019 avec 4 buts. Une belle revanche pour l’attaquant qui a fêté ses 30 ans le 16 juin dernier.

Sociétaire du club chinois de de Shanghai, Odion Ighalo avant d’exploser en Europe a beaucoup voyagé et a peiné à être reconnu à sa juste valeur. Parti du Nigeria en 2006 après avoir été repéré par un agent FIFA, il débute sa carrière en Norvège où il ne passera qu’une saison à Lyn. Il est ensuite transféré à Udinese en Serie A qui, faute de lui accorder sa confiance lui fait enchaîner des prêts pendant six ans. Le Nigérian passera par Grenade (Espagne), Cesena (Italie) et Watford (Angleterre). Ce dernier club qui le rachète en 2014 et lui permet de se révéler. En deux saisons, Ighalo claque 39 buts toutes compétitions confondues.

En 2017, alors que de nombreux clubs européens lui tendent les bras, Odion Ighalo répond aux sirènes du club chinois de Changchun Yatai, qui lui offre un pont d’or. Une saison pleine et 36 buts plus tard, Ighalo ne peut empêcher la relégation de son club et part pour le puissant club de Shanghai. C’est désormais là qu’il fait parler la foudre et en 9 apparitions, il a déjà trouvé le fond des filets à 7 reprises.  

Sa carrière internationale quant à elle a débuté en 2015 sous l’ère du coach intérimaire Daniel Amokachi. En 2016, il sera de l’équipe des Super Eagles pour les JO 2016 et sera ensuite sélectionné pour la Coupe du Monde 2018 et la CAN 2019. Odilon Ighalo compte désormais 34 sélections pour 15 buts marqués, à moins qu’il n’améliore ses stats lors du match pour la 3ème place ce samedi face à la Tunisie.

Boniface T.