CAN 2019 : après la qualification en finale, Macky Sall veut le trophée à Dakar

Le Caire (© 2019 Afriquinfos)-  Macky Sall, le Président sénégalais, ne veut plus qu’une seule chose. Un premier sacre continental pour les Lions de la Teranga. C’est la mission qu’il a assigné à Aliou Cissé et ses poulains après leur qualification en finale de la CAN 2019 au bout du suspense face à la Tunisie dimanche.  

Tout un peuple est derrière les Lions de la Teranga dans la perspective de la finale de la Coupe d’Afrique des Nations qu’ils disputeront le 19 juin prochain face à l’Algérie. Leur supporter n°1 n’est autre que Macky Sall, le Chef de l’Etat. En témoigne sa réaction via les réseaux sociaux après la qualification dimanche de l’équipe sénégalaise. « Très chers Lions, je suis heureux et fier de vous adresser, au nom du peuple sénégalais, mes chaleureuses félicitations et mes vifs encouragements ». Un seul but a suffi au bonheur des Sénégalais. Un CSC marqué dans les prolongations à la 100ème et qui a permis au Sénégal d’accéder à la deuxième finale de CAN de son histoire après celui de 2002.Au cours de cette rencontre, les sénégalais sont passés par toutes les émotions. Deux penalties ont été sifflé de chaque côté. Celui des Tunisiens à la 73ème min a été mal négocié par Ferjani Sassi et 5 minutes plus tard, c’est Henri Saivet qui butait sur Hassen Mouez. Le sort de la rencontre se décidera donc dans les prolongations quand le défenseur tunisien Dylan Bronn reprenait malencontreusement la balle dans ses propres filets.   

Pour le président sénégalais, il s’agit maintenant de parachever l’œuvre « il ne reste désormais qu’une seule et belle chose à faire : remporter le titre continental ! », a lancé Macky Sall. Ce ne sera pas une mince affaire face à l’Algérie qui elle, s’est défait des Super Eagles du Nigeria lors de la seconde demi-finale (2-1). Les Fennecs sont dans nul doute l’une des meilleures équipes de cette édition 2019 de la CAN. Pas de quoi impressionner le Président du Sénégal.  Il s’est pouvoir compter sur « le talent, la combativité, l’engagement et surtout l’esprit de sacrifice » des Lions de la Teranga pour soulever son premier trophée continental. 17 ans après sa déconvenue en finale face au Cameroun, les fauves veulent inscrire leurs noms dans les annales de la plus prestigieuse des compétitions africaines.

Boniface T.