Le président Akufo-Addo exhorte les Africains à être acteurs du développement de leur continent

Paris (© 2019 Afriquinfos)- De nombreuses personnalités en lien avec l’Afrique, notamment des entrepreneurs, des représentants associatifs mais aussi des célébrités telles que l’ex-footballeur Lilian Thuram et l’animatrice Hapsatou Sy, le rappeur Abd al Malik, le créateur de mode Youssouf Fofana et le meilleur sommelier de France, le Franco-Congolais Albert Malongo Ngimbi étaient des invités des présidents français et ghanéen, Emmanuel Macron et Nana Akufo-Addo, ce jeudi après-midi à l’Elysée.

La rencontre-ci initiée en marge de la visite du président du Ghana, Nana Akufo-Addo, à Paris avait pour objectif de briser les tabous et tourner la page de la Françafrique.

Pendant deux heures, les deux dirigeants ont répondu aux questions de leurs invités. «Notre principale tâche, c’est de transformer notre continent», a lancé le président ghanéen à l’assemblée.

«Il n’y a que nous qui pouvons développer le continent, il n’y a pas de père Noël», a encore dit le président Akufo-Addo en souhaitant impliquer les diasporas «dans le développement du continent». «Les diasporas (…) sont un formidable levier parce qu’elles connaissent les codes, elles ont les accès», a  pour sa part souligné le chef de l’Etat français. «Elles sont en quelque sorte nos meilleurs ambassadeurs et la meilleure façon sur le plan culturel, sur le plan économique, sur le plan sportif, sur le plan politique, de dire comment la France et l’Europe peuvent mieux travailler avec l’Afrique et développer ces liens nouveaux», a renchéri Emmanuel Macron.

En guise de conclusion,  le président ghanéen a terminé en disant : «Il y a une chose qu’il vous faut garder à l’esprit: le destin de toutes les personnes noires où qu’elles se trouvent dans le monde est lié à l’Afrique…».

Xavier-Gilles CARDOZZO