Sommet Union Africaine 2019 : Les échanges dans le cadre de la ZLECAF entreront en vigueur à partir du 1er juillet 2020’’ (Président Issoufou)

Niamey (© 2019 Afriquinfos)- ‘’Nous sommes 55 Etats, 55 marchés, cela veut dire que l’Afrique est dans une situation où ses marchés sont fragmentés, nous avons 84.000km de frontières qui nous séparent, qui sont autant d’obstacles  au commerce, aux échanges entre les différents pays, nous avons un niveau de commerce interafricain de 15%, alors qu’il est de 70% en Europe, 50% en Asie, 20% en Amérique Latine’’ , a indiqué Le Président de la République du Niger Issoufou Mahamadou en guise de réponse à la question sur qu’est ce qui va se passer après l’entrée en vigueur de la ZLECAF.

Lors d’une conférence de presse marquant la fin des travaux du 12ème sommet de l’UA sur la ZLECAF, le chef e l’Etat nigérien a fait cette déclaration-ci : ‘’Nous avons décidé de sortir de cette situation en brisant les barrières tarifaires et non tarifaires. Ce qui s’est passé aujourd’hui est un point de départ. Nous avons eu à faire un certain nombre de lancements dont cinq sur les instruments pour rendre opérationnelle la ZLECAF’’ a-t-il poursuivi en affirmant que ‘’la deuxième décision importante prise par le sommet de Niamey est ‘’le choix du Ghana pour abriter le siège de la ZLECAF’’.

La troisième décision importante de ce sommet, c’est ‘’la date adoptée pour le début des échanges dans le cadre de la ZLECAF. Cette date, c’est le 1er juillet 2020’’

La quatrième décision est  quand a elle relative à l’adoption de ‘’la journée du 7 juillet pour commémorer l’importante journée que nous avons vécue aujourd’hui, une journée de l’intégration africaine’’

Les dirigeants africains ont longuement discuté sur la deuxième phase des négociations qui porte sur les investissements, la concurrence et sur la propriété intellectuelle, a fait savoir M. Issifou qui a en outre précisé que la fin de toutes les négociations doivent prendre fin au plus tard en décembre 2020.

‘’Je voudrais dire que l’accord sur la ZLECAF est l’accord dont les négociations auront été les plus rapides depuis la création de l’OUA, et sa transformation en Union Africaine’’,  a laissé entendre le Président Issoufou.

Le Président de la commission de l’UA, Monsieur Moussa Faki a rappelé que ‘’c’est le commerce qui a fait la richesse des hommes et la richesse des Nations’’ avant d’ajouter que la ‘’ZLECAF a procédé par un processus participatif des Etats membres, des communautés économiques régionales, le monde des affaires du secteur privé et la société civile’’.

Xavier-Gilles CARDOZZO

Laisser un commentaire