Centrafrique : l’Eglise catholique dénonce l’hypocrisie dans l’effectivité des accords de paix

Bangui (© 2019 Afriquinfos)- Cinq mois après la signature de l’Accord de paix entre les protagonistes de la crise politique en RCA, celui-ci peine à être mise en œuvre. C’est ce qui a suscité une énième sortie des Evêques catholiques du pays. Ces derniers déplorent les récurrentes violations dudit accord et appellent à sa réelle mise en œuvre.

Entre 50 et 70 violations de l’Accord de Paix signé à Khartoum entre le pouvoir centrale et les groupes armées, sont répertoriées chaque semaine, a indiqué en fin de semaine dernière, le chef de la Mission de l’ONU en Centrafrique (Minusca), Mankeur Ndiaye. Au rang de celles-ci, on peut notamment citer la tuerie perpétrée dans l’ouest de la Centrafrique en mai dernier par un groupe armé pourtant signataire de l’Accord de paix. Cette situation a fait réagir la Conférence épiscopale de la République centrafricaine.

Dans un communiqué publié dimanche, elle se désole du peu de considération donnée aux accords censés ramener la paix et la stabilité dans le pays. Les prélats laissent également entendre que « le peuple est fatigué par l’hypocrisie qui caractérise la signature des différents accords qui ont eu lieu dans ce paysUne fois ces accords signés, aussitôt ils sont violés » déplorent-ils. Ils exhortent donc la communauté internationale à s’impliquer davantage pour faire respecter l’Accord de Khartoum.

Boniface T.