RDC : la nomination de Sylvestre Ilunga Ilunkamba à la tête du gouvernement saluée par plus d’un

Kinshasa
(© 2019 Afriquinfos)- Après près d’une attente de quatre mois, le nouveau chef
de l’État, Félix Tshisékédi a nommé  Sylvestre
Ilunga Ilunkamba comme nouveau Premier ministre ce lundi 20 mai,
au terme d’âpres négociations entre le nouveau chef de l’État et son
prédécesseur Joseph Kabila, dont le parti conserve la majorité au Parlement. Une
nomination saluée par plusieurs acteurs politiques et de la société civile.

M M. Tsisékédi et Kabila essayaient sans succès de s’accorder sur le profil du
nouveau chef du gouvernement, censé incarner le changement et la rupture voulus
par le nouveau président congolais, ainsi que par la population et la
communauté internationale.

Si la primature revenait de droit au Front commun pour le Congo (FCC) de Joseph
Kabila, majoritaire au Parlement, aucune des personnalités précédemment
proposées par Joseph Kabila n’avait été acceptée par Félix Tshisekedi.

« Je considère ma nomination comme une lourde responsabilité, en ce moment
crucial de l’histoire de notre pays, et je m’engage à mobiliser toutes les
ressources nécessaires pour faire fonctionner la coalition au niveau du
gouvernement et à contribuer à l’amélioration du niveau de vie des Congolais,
dans la transparence et la bonne gouvernance », a déclaré Sylvestre Ilunga
Ilunkamba en direct à la RTNC, juste après l’annonce de sa nomination.

Le nouveau Premier ministre a occupé différents postes ministériels. Vice-ministre
à l’Économie, à l’Industrie et au Commerce extérieur de 1981 à 1983. Il avait
également été nommé vice-ministre du Plan puis du Portefeuille (1983-1984).

Sylvestre Ilunga Ilunkamba fût également Conseiller principal à la présidence de la
République en matière économique et financière (1986 à 1987), puis ministre du
Plan (1990) et ministre des Finances, il a été nommé en 2003 secrétaire
exécutif du « Comité de pilotage de la réforme des entreprises du portefeuille
». Il avait alors notamment travaillé avec l’actuelle présidente de l’Assemblée
nationale, Jeanine Mabunda Lioko, à l’époque ministre du Portefeuille.

Membre du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), le parti de
l’ex-président, Sylvestre Ilunga Ilunkamba est considéré par ses proches comme
un pro-FCC-Cach, la coalition formée par Kabila et Tshisekedi.

La nomination de Sylvestre Ilunga Ilunkamba, aurait notamment eu le soutien  de Me Nkulu Mitumba Kilombo, l’un des juges
qui siège à la Cour constitutionnelle, un
pré carré de Joseph Kabila.

India Omari, cadre du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie, PPRD,
l’ancien Directeur Général Adjoint de l’Office de la gestion de fret maritime
(OGEFREM), a aussi salué la nomination du nouveau premier ministre tout en
remerciant le président de la République Félix Tshisekedi.

« Bonne chance Monsieur le premier ministre, que la main de l’éternel vous guide
et mes sincères remerciements au président Félix Tshisekedi », a-t-il indiqué via
twitter.

Xavier-Gilles
CARDOZZO