CAN 2019 : privé de capitanat, Asamaoah Gyan voit rouge et annonce sa retraite internationale

Accra (© 2019 Afriquinfos)- A exactement, un mois du début de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), c’est loin d’être la sérénité dans les rangs des Black Stars du Ghana. Le capitaine de la sélection nationale ghanéenne menace de claquer la porte. C’est justement l’évocation par le sélectionneur Kwesi Appiah de lui retirer son brassard qui a provoqué son courroux et dans la foulée, l’annonce de sa retraite internationale. 

Pour Asamoah Gyan, il est inconcevable qu’il soit convoqué en équipe nationale et qu’un autre joueur que lui arbore le brassard de capitaine. « Je ne me souviens pas d’une époque où les capitaines faisaient partie de l’équipe lors d’un tournoi et devaient céder leur brassard de capitaine à d’autres » lit-on en effet dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux par le joueur. Cette réaction fait suite à l’évocation par le sélectionneur Kwesi Appiah de lui retirer le capitanat au profit d’André Ayew. Il n’en est pas question pour le joueur le plus capé de l’histoire ndes Black Stars (106 sélections). « …si la décision du sélectionneur est de confier le capitanat pendant le tournoi à un autre joueur alors que j’ai été retenu, je désire me retirer. (…) Je désire aussi me retirer de l’équipe nationale définitivement », laisse entendre Asamoah Gyan.

Si la situation ne se décantait pas d’ici là, le Ghana, perdrait pour la CAN 2019, l’un de ses meilleurs footballeurs de cette décennie. Actuel, meilleur buteur des Black Stars (51 buts), il est aussi le buteur africain de l’histoire en phase finale de Coupe du Monde (6 buts). A 33 ans, il évolue désormais dans le championnat turc au sein de Kayserispor. Bien loin de ses standards habituels, il a marqué seulement 4 buts cette saison 2018-2019. Raison pour laquelle, Kwesi Appiah voulait lui confier moins de responsabilités. Le joueur ne l’entend de toute évidence de cette oreille.

Boniface T.