Bauxite en Guinée/Le chemin de fer Dapilon-Santou entre dans sa phase de construction pour une mise en exploitation en juin 2021

CONAKRY (© 2019 Afriquinfos) – Le consortium international SMB-Winning, responsable de l’opérationnalisation de l’important projet de l’exploitation de la bauxite en Guinée a fait part le 26 avril 2019 d’une importante nouvelle. Il s’agit de la fixation de la date de la mise en service du chemin de fer devant transporter la bauxite du gisement de Santou vers le port de Dapilon.

 

 

Dès juin 2021, le projet d’exploitation du gisement de Santou estimé à plusieurs milliards de dollars US connaîtra une nouvelle phase avec l’entrée en service du chemin fer devant transporter la bauxite du gisement de Santou vers le port de Dapilon.

Le consortium international SMB-Winning qui pilote cet important projet minéralier est formé par l’armateur singapourien Winning Shipping (40%), la société de transport guinéenne UMS (27%), le producteur chinois d’aluminium Shandong Weiqiao (23%) et l’Etat guinéen (10%). « Le chemin de fer Dapilon-Santou est officiellement entré dans sa phase de construction (…) pour une mise en exploitation avant le 16 juin 2021 », a assuré Tony Sun, vice-président de Winning International Group. Ses déclarations font suite à la désignation des sociétés chinoises ‘China Railway 14th Bureau Group Co, Ltd’ et ‘China Railway 18th Bureau Group Co, Ltd’ pour bâtir ce chemin de fer de 135 km. La construction du chemin de fer Dapilon-Santou s’inscrit entre dans le cadre d’un « projet intégré » de trois milliards de dollars (environ 2,7 milliards d’euros) pour le secteur stratégique de la bauxite, selon les promoteurs.

Annoncé officiellement en novembre 2018, le projet d’exploitation des mines de Santou et Houda (à 250 km au nord de Conakry) vise à transporter et transformer la bauxite pour l’exportation via une raffinerie d’alumine qui sera construite dans la zone économique spéciale de Boké, (cité mitoyenne de la frontière avec la Guinée-Bissau), détaillent les promoteurs de ce projet. Investissement de trois milliards de dollars, ce projet minier «vient s’ajouter au milliard de dollars déjà consacré à la construction des terminaux portuaires de Dapilon et Katougouma», fait remarquer la SMB-Winning. La Guinée est le 3è producteur mondial de la bauxite, minerai indispensable à la fabrication de l’aluminium.

 

G. G. E.