La Somalie, le pays le plus corrompu au monde (Transparency)

Berlin (© 2019 Afriquinfos)- Selon un rapport de l’Ong Transparency International, la Somalie est désignée comme le pire pays corrompu, le Danemark étant considéré comme le plus équitable… alors que les experts préviennent que les États-Unis sont «à surveiller».

La Somalie a été classée comme le pays le plus corrompue du monde avec un score de 10, suivie de la Syrie, du Sud-Soudan, du Yémen, de la Corée du Nord, du Soudan, de la Guinée Bissau, de la Guinée équatoriale, de l’Afghanistan et de la Libye. Le Danemark le moins, tandis que le score en baisse des États-Unis est un « drapeau rouge ».

Dans leur indice de perception de la corruption pour 2018, l’organisme de surveillance mondial de la corruption, Transparency International a mis en avant la Hongrie et les États-Unis, les États-Unis étant classés parmi les 20 meilleurs pays les plus «propres».

L’Amérique a perdu quatre points et a quitté le top 20 des pays les moins corrompus pour la première fois depuis 2011, tandis que la politique hongroise a pris une tournure plus autocratique, selon les chercheurs.

Les pays les plus améliorés ont été l’Estonie, la Côte d’Ivoire, le Sénégal et la Guyane, l’Australie, le Chili, Malte et le Mexique.

Dans une analyse croisée de son enquête avec les données globales sur la démocratie, Transparency a déclaré qu’un lien pourrait être établi entre la corruption et la santé d’une démocratie.

Les démocraties complètes ont enregistré une moyenne de 75 sur l’indice de corruption, les démocraties entachées en moyenne 49 et les régimes autocratiques en moyenne 30, a déclaré l’organisation. Le score américain est passé de 75 à 71 en dessous de la moyenne.

Vignikpo Akpéné

Laisser un commentaire