Nigeria : le gouvernement fixe le nouveau salaire minimum à 27 000 nairas
Abuja (© 2019 Afriquinfos)- Un nouveau salaire minimum est entré en vigueur au Nigeria après des mois de bras de fer avec les syndicats de travailleurs.   L’annonce a été faite le mardi 22 janvier par le ministre du travail. Le gouvernement nigérian a validé une hausse de près de 50% du salaire minimum. Celui-ci, entériné suite à une réunion du Conseil national d’Etat, est désormais de 27 000 nairas contre 18 000 nairas précédemment. Cette décision fait suite à des mois de tractations entre les syndicats et le gouvernement. Ils ont menacé à plusieurs reprises de paralyser le pays, s’ils n’obtenaient pas un salaire minimum de 30 000 nairas. Malgré les allocations mensuelles du gouvernement fédéral, de nombreux États n’ont pas payé leurs fonctionnaires depuis des mois, blâmant le ralentissement économique qui a plombé le géant ouest-africain depuis 2016.  Le pays se remet difficilement de la récession et devrait voir son PIB augmenter de 2 % en 2019, selon les estimations du Fonds monétaire international (FMI) publiées lundi. Un chiffre revu à la baisse, les prévisions de croissance étant initialement de 2,3. De nombreux Etats du Nigéria doivent encore des mois d’arriérés de salaires à leurs fonctionnaires, malgré les importantes aides accordées cette année par le gouvernement fédéral. L’annonce de l’augmentation du salaire minimum, ne doit pas forcement les ravir. En novembre dernier, les gouverneurs de ces Etats avaient rejeté un accord portant sur un montant de 30 000 nairas, soit 48 000 Fcfa, le qualifiant d’impraticable », à moins de réduire drastiquement le nombre de fonctionnaires ou d’augmenter les fonds du budget fédéral qui leur sont alloués. S.B. avec AFP.

Laisser un commentaire