Zoom sur Adine Ossebi, l’une des rares femmes pilote d’Afrique

Lomé (© 2019 Afriquinfos)- D’origine congolaise, Adine Ossebi est l’une des rares femmes pilotes de ligne d’Afrique centrale.

« La commandante Adine Ossebi et tout son équipage vous souhaitent un bon séjour à Lomé… » des propos qui suscitent la curiosité des passagers qui veulent pour la plupart rencontrer la commandante.

D’une taille de 1 mètre 60,  Adine Ossebi, âgée d’une quarantaine d’années, est l’une des rares femmes pilotes d’avion et commandante de bord. « En Afrique centrale et de l’Ouest, il y a peu de femmes pilotes, alors qu’il y en a en Afrique du Sud et dans le Maghreb.

Mais dans sa compagnie, il y a deux nouvelles femmes qui viennent d’arriver, une Nigériane et une Ivoirienne », explique-t-elle.

D’après Adine Ossebi « il y a peu de femmes dans ce métier parce que les mentalités doivent encore évoluer. C’est seulement à ce moment que les femmes s’adonneront de plus en plus à certains métiers, qui sont exclusivement réservés aux hommes ».

En effet, dès ses 15 ans, Adine commence à nourrir une passion pour les avions à la vue des cabines de pilotage. Elle commence dans un aéroclub en France.

La commandante a par ailleurs affirmé que le plaisir que lui procure son métier de pilote reste « la liberté ».

Depuis quatre ans, Adine Ossebi est commandante de bord.  Elle collabore avec ses collègues hommes, « nous travaillons en suivant les mêmes règles, les mêmes standards », affirme-t-elle

Quant à comment concilier vie de famille et vie professionnelle, Adine Ossebi a fait savoir qu’elle met tout en œuvre pour assurer la garde de ses enfants « Sérieusement, cela ne pose aucun problème », a-t-elle indiqué.

Innocente Nice

Laisser un commentaire