Ghana : Des juges accusés de  « corruption » limogés

Accra (© 2018 Afriquinfos)- Au Ghana, le chef de l’Etat Akuffo-Addo a  limogé trois hauts magistrats pour avoir commis des actes de corruption présumés. Une décision qui fait partie des mesures visant à redorer l’image de la justice et à restaurer la confiance du public en elle.

Les trois hauts magistrats ont été accusés d’avoir demandé de l’argent pour influer sur l’issue des procédures judiciaires après avoir été filmés en train de prendre des pots de vin.

Les accusés faisaient partis d’une centaine de juges et de membres du personnel judiciaire impliqués dans un scandale de corruption qui a choqué le Ghana.

Trente et un juges avaient déjà été limogés après avoir été reconnus coupables de corruption.

Anas Aremeyaw Anas, le journaliste infiltré les a filmés en 2015.

Outre les pots de vin en espèce, certains ont également exigé des relations sexuelles et pris des objets, y compris des chèvres.

Le président a également renvoyé l’affaire devant la police pour complément d’enquête et poursuites éventuelles.

Les trois juges avaient déjà intenté un procès devant le tribunal de la CEDEAO pour contester leur suspension.

Xavier-Gilles CARDOZZO