Ouganda : Le musicien et député Bobi Wine échappe à une arrestation

Kampala (© 2018 Afriquinfos)- Bobi Wine, le chanteur et homme politique ougandais a échappé à une arrestation de la police ce samedi.

Alors qu’il devrait offrir un spectacle à 80 kilomètres de la capitale ougandaise, une unité de la police a pris d’assaut l’hôtel où il logeait.

D’après l’avocat de Bobi Wine, celui-ci a été « contraint de prendre la fuite et de se cacher », tandis que plusieurs de ses proches ont été arrêtés et battus.

Le chanteur a dans un message sur son compte Twitter, expliqué que la police avait bouclé le quartier où se trouve l’hôtel dans lequel son groupe de musiciens et lui-même se reposaient avant le début de son concert.

« La police me cherche partout. Ils ont même bloqué la plupart des routes à ma recherche ! (…) Cette injustice doit cesser et nous devons y mettre fin par nous-mêmes », a-t-il écrit sur Twitter.

Il s’agit d' »acte honteux de répression politique » visant à « violer les droits de Bobi Wine », a en outre  dénoncé l’avocat du jeune homme.

Agé de 36 ans, Bobi Wine a plusieurs fois été empêché de se produire en public depuis qu’il s’est affirmé en 2017 comme un opposant au président Yoweri Museveni.

Xavier-Gilles CARDOZZO