Lutte anti-terroriste : Des dirigeants des pays du lac Tchad  en sommet  au Nigeria

Abuja (© 2018 Afriquinfos)-Les dirigeants des pays de la région du Lac Tchad sont réunis depuis ce samedi au Nigeria en marge d’un sommet sur la lutte contre Boko Haram.

Prennent part à cette rencontre les chefs d’Etat du Nigeria, du Cameroun, du Tchad, du Niger, du Bénin et de la République centrafricaine.

Ce sommet fait suite à celui consacré à la lutte contre Boko Haram, qui avait réuni les chefs d’Etat et de gouvernement de la région du lac Tchad, fin novembre à N’Djamena.

« La réunion d’aujourd’hui est la continuation de nos efforts conjoints pour faire face aux défis majeurs en matière de sécurité dans notre sous-région », a déclaré le président nigérian, Muhammadu Buhari, qui a en outre indiqué que la rencontre d’Abuja est la concrétisation de l’engagement des pays participants à la lutte contre « notre ennemi commun, Boko Haram, et le rétablissement de la sécurité et d’une paix durable dans notre sous-région ».

Les dirigeants des pays du lac Tchad avaient en fin novembre dernier lors de la réunion de N’Djamena,  insisté sur la nécessité de changer de stratégie dans la lutte contre Boko Haram, face à la recrudescence des attaques du groupe djihadiste, a rappelé le président nigérian.

Le sommet-ci doit examiner le rapport d’une commission mise en place lors de la réunion de novembre.

La région du lac Tchad a demandé à ses partenaires internationaux de fournir une assistance supplémentaire à la Force régionale qui combat Boko Haram, indique un communiqué de ses dirigeants.

La Force multinationale mixte regroupe des militaires du Nigeria, du Niger, du Tchad, du Bénin et du Cameroun.

Les attaques de Boko Haram contre les bases militaires de la région se sont multipliées depuis le mois de juillet.

Des djihadistes ont attaqué une base dans le village nigérian de Metele, près de la frontière avec le Niger, tuant au moins une centaine de soldat selon des sources militaires.

V.A.