Retrait de la CAN 2021 à la Côte d’Ivoire : la FIF introduit un recours au tribunal arbitral du sport

Abidjan (© 2018 Afriquinfos)- Suite à la décision de la Confédération africaine de football (CAF) de retirer l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2021 à la Côte d’Ivoire,  la Fédération ivoirienne de football (FIF) a introduit jeudi un recours au Tribunal arbitral du sport (TAS), une institution internationale de médiation dans le monde du sport, contre la Confédération.

« Au terme d’une réunion qui s’est tenue le 12 décembre 2018, l’ensemble des clubs et autres acteurs du football présents, au regard des textes régissant la CAF et les règlements internationaux pertinents, ont demandé à l’unanimité à la FIF d’exercer tout recours devant toute juridiction arbitrale ou judiciaire nationale ou internationale compétente. Au vu de tout ce qui précède, la FIF a saisi ce jour même, le TAS d’un recours contre la décision de la CAF», indique un communiqué de la FIF.

Augustin Sidy Diallo,  le président de la fédération a dit avoir été surpris d’apprendre que le président de la CAF a décidé « de sa seule autorité et sans aucune concertation préalable avec elle, de réattribuer au Cameroun l’organisation de l’édition 2021 de la CAN confiée jusque-là par la CAF à la Côte d’Ivoire ».

Pourtant, « toutes les énergies ont été et restent mobilisées » afin de faire de cette compétition,  une « fête continentale » en Côte d’Ivoire, explique la FIF dans sa note.

Après une rencontre entre le président de la FIF, Sidy Diallo,  et le président du comité d’organisation de la CAN 2021 (COCAN), Lambert Feh Kessé, des dirigeants de clubs ivoiriens se sont formellement opposés à la décision de la CAF de retirer l’organisation de cette compétition à la Côte d’Ivoire donnant ainsi leur aval la FIF pour introduire un recours contre cette décision.

Le président de la CAF, Ahmad Ahmad, déclarait dans une interview début décembre, l’intention de son institution de retirer l’organisation de la CAN 2021 à la Côte d’Ivoire estimant qu’elle « ne sera pas prête » pour abriter à cette date cette compétition.

En prélude à cette annonce, la CAF avait également retiré l’organisation de la CAN 2019  au Cameroun pour le même motif. Selon la réattribution de l’organisation de cette compétition proposée par le président de la Confédération africaine de football, le Cameroun et la Côte d’Ivoire se voit confier la compétition respectivement en 2021 et 2023.

Xavier-Gilles CARDOZZO