Energie : la première centrale solaire flottante d’Afrique sera construite en Côte d’Ivoire

Abidjan (© 2018 Afriquinfos)- Afin d’augmenter  la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique national, les autorités ivoiriennes  annoncent la construction d’une centrale électrique solaire flottante. Une première sur le continent.

A l’horizon 2020, la Côte d’Ivoire veut faire passer les énergies renouvelables à 11% dans son mix énergétique puis à 16% en 2030. Dans cette optique, lundi dernier, le ministre ivoirien du Pétrole, de l’Energie et des Energies renouvelables, Thierry Tanoh a annoncé la construction d’une centrale électrique solaire. La toute première en Afrique. Elle sera érigée informe-t-il sur les plans d’eau, lagune ou mer abondants dans le pays.

Les installations coûteront 80 millions d’euros et seront financés grâce à une convention de coopération signée entre la Côte d’Ivoire et l’Agence Française de Développement (AFD).

Premier producteur d’énergie électrique en Afrique subsaharienne, la Côte d’Ivoire est dotée d’une puissance de 2200 mégawatts essentiellement fournie par l’énergie thermique (75%) et les barrages hydroélectriques. Outre le projet de centrale solaire flottante, il est prévu la construction de plusieurs centrales à Biomasse alimentées par les résidus de palmiers à huile. Objectif, atteindre la barre des 4000 MW en 2020 et 6600 MW en 2030.

Boniface.T.    

 

Leave a Reply