Le Cameroun pays hôte de la CAN 2021 et la Côte d‘Ivoire pays hôte de la CAN 2023

(© 2018 Afriquinfos)-  Pour le calendrier établit en marge des prochaines CAN, l’édition 2021 de la compétition est attribuée au Cameroun tandis que l’édition 2023 se déroulera en Côte d’Ivoire. « La Côte d’Ivoire non plus ne sera pas prête pour la coupe d’Afrique 2021 au vu de l’évolution des travaux. Nous avons décidé de décaler le Cameroun 2021 et la Côte d’Ivoire en 2023. La CAN 2021 est bel et bien confirmée au Cameroun » a déclaré le président de la CAF ce lundi.

La décision de retirer l’organisation de la CAN 2019 au Cameroun entraîne une réaction en chaîne. La  Confédération africaine de football évoque quant à elle évoque un décalage de deux ans des éditions 2019 et 2021, qui resteraient organisées par le Cameroun, déclaré en retard, et la Côte d’Ivoire, jugée pas en avance non plus. Le président de la CAF, Ahmad, Invité sur la chaîne de télévision Afrique Média TV, a justifié ce choix. « C’est un héritage que nous devons assumer et on l’assume… », a dans un premier temps rappelé Ahmad, durant une interview d’un quart d’heure. M. Ahmad a en outre affirmé être soucieux de ne pas « enfoncer » le Cameroun, déjà préservé d’une sanction que le règlement de la CAF aurait permis de lui infliger.

Tout en confirmant que la décision de retirer la CAN 2019 au Cameroun avait été prise à l’unanimité, le Malgache a également souligné avoir « conscience » des efforts entrepris et de l’engagement du président Paul Biya. « Nous avons [donc] estimé que nous ne pouvions pas retirer la CAN au Cameroun », a poursuivi Ahmad. « C’est pour cela que nous avons pris cette décision de décaler le Cameroun en 2021 et la Côte d’Ivoire en 2023. La Côte d’Ivoire non plus ne sera pas prête pour la Coupe d’Afrique 2021 au vu de l’évolution des travaux », a ajouté le dirigeant, avant de conclure. « Donnons au Cameroun plus de temps pour qu’il réalise les infrastructures, et accompagnons le pour qu’il soit bien prêt. »

Une décision dépréciée par la Côte d’Ivoire

Abidjan n’apprécie visiblement pas la décision de la Caf. « Nous avons mobilisé 300 millions d’euros, soit 200 milliards de francs CFA, pour réaliser les infrastructures sportives ainsi que les infrastructures d’hébergements de l’ensemble des sportifs qui viendront pour la CAN 2021 en Côte d’Ivoire », a-dit  le ministre ivoirien des Sports, Paulin Danho, sur les ondes de RFI, avant la diffusion de l’interview d’Ahmad.

« Nous avons été retenus pour 2021. Donc, nous devons être prêts pour 2021. Après, si nous sommes dans une situation où il faut négocier des glissements ou des choses comme ça, cela interviendra à l’issue d’une conférence, de rencontres… Mais ce que je peux dire, c’est que nous avons été désignés en 2014 pour la CAN 2021. Nous avons un chronogramme. Nous avons mobilisé des ressources. Nous travaillons en toute sérénité », a ajouté le ministre dans ces propos.

 

 

Leave a Reply