Retrait de la CAN au Cameroun : Enfin les autorités rompent le silence face à la décision de la CAF !

Yaoundé (© 2018 Afriquinfos)- Au Cameroun, les autorités ont réagi ce weekend suite au retrait de l’organisation de la coupe d’Afrique de nations (CAN) 2019  à leur pays.

La décision prise par la Confédération Africaine du Football (CAF) est  « une injustice flagrante »,  a affirmé Issa Bakary Tchiroma, le porte-parole du gouvernement camerounais.  Cependant, il demande à ses compatriotes d’être sereins.

D’après l’officiel, la mesure étonnante à plus d’un titre, ne rend assurément justice, ni aux investissements colossaux consentis par le Cameroun, ni à l’engagement du chef de l’état et du peuple camerounais à déployer les efforts nécessaires pour abriter en 2019 une fête éclatante du foot africain.

Le Cameroun a fait l’objet dès le départ, dans le cadre de ce dossier, d’un traitement qui ne peut que susciter des interrogations, a indiqué M. Bakary

Dans ses propos, le porte-parole a demandé aux camerounais de garder la sérénité et de ne pas céder à la tentation de polémiques stériles.

La Caf, elle autre justifie sa décision face au retard accusé par le Cameroun dans la mise en place des infrastructures pour l’organisation de cette grande messe du football africain. La Confédération estime qu’un événement d’une telle ampleur exige une organisation irréprochable.

Pour l’heure, le choix du pays pour remplacer le Cameroun portera entre le Maroc et l’Afrique du Sud.  Son nom sera connu avant la fin de ce mois.

V.A.