En Guinée, plus de 126.000 personnes vivent avec le virus du VIH-sida (ministre

Conakry (© 2018 Afriquinfos)- Dans une déclaration faite ce dimanche à la télévision en marge de la Journée mondiale de lutte contre le sida,  le ministre guinéen de la Santé, le Dr Edouard Niankoye Lamah, a annoncé qu’en Guinée, plus de  126.000 personnes vivent avec le virus du VIH-sida dont 45% sont sous traitement antirétroviral.

En effet, le taux de séroprévalence reste élevé dans ce pays d’Afrique de l’Ouest avec 1,7% à l’échelle nationale, et ce, malgré les efforts déployés par le gouvernement guinéen et les partenaires techniques et financiers étrangers à travers le Fonds mondial de lutte contre le VIH et la tuberculose.

Toujours dans le cadre de ses actions pour la lutte contre le virus du VIH-sida, le ministre de la Santé a inauguré samedi un deuxième centre de traitement ambulatoire de référence pour la prise en charge des personnes souffrantes du sida avec toutes les commodités y afférentes.

Les autorités guinéennes en collaboration avec ses partenaires ont également mis en place 149 sites de conseils et de dépistage du virus, 439 sites de prévention de la transmission du VIH de la mère à l’enfant ainsi que 142 centres de distribution de médicaments et de kits antirétroviraux, a en outre indiqué le ministre.

Dans sa déclaration, le Dr Edouard Niankoye a fait savoir aussi que son gouvernement est en train de tout mettre en œuvre  afin d’atteindre l’objectif fixé en 2015 par la communauté internationale, à savoir 90% des personnes dépistées, 90% des malades sous traitement antirétroviral et 90% qui présentent une charge virale indétectable.

En Guinée,  la prise en charge des malades du sida répertoriés dans tout le pays fait face à la rupture de stock des entrants et des kits de traitement.

Xavier-Gilles CARDOZZO