Accueil Afrique de l'Ouest Côte d’Ivoire : un mouvement politique appelle à la Candidature de Guillaume Soro en 2020

Côte d’Ivoire : un mouvement politique appelle à la Candidature de Guillaume Soro en 2020

Côte d’Ivoire : un mouvement politique appelle à la Candidature de Guillaume Soro en 2020

Abidjan (© 2018 Afriquinfos)-  Le Rassemblement pour la Côte d’Ivoire (RACI) réuni dimanche pour son conclave ordinaire, voit en Guillaume Soro, le candidat idéal pour la Présidentielle de 2020. Ses responsables et partisans, appellent l’actuel président de l’Assemblée Nationale ivoirienne à se présenter pour la course à la Magistrature suprême prévue dans (2) deux ans.

Le 5è conclave ordinaire du Rassemblement pour la Côte d’Ivoire (RACI), organisation créée en 2013, s’est tenu dimanche dans la capitale ivoirienne et a porté sur le thème : « Côte d’Ivoire, construire un Etat de droit ». Pour les responsables et partisans de ce mouvement cette nouvelle Côte d’Ivoire qu’ils souhaitent, ne pourra être érigée sans Guillaume Kigbafori Soro. L’actuel patron du perchoir au Parlement ivoirien incarne le leadership et le profil type du « personnage » dont la Côte d’Ivoire a besoin pour « bâtir une Nation rassemblée », soutiennent-ils. A cet effet, Soro Kanigui, président exécutif du RACI, à « lancer un appel solennel au président Soro Guillaume ». Ce dernier a l’impérieux devoir de « libérer l’opinion nationale et internationale en se « portant candidat à l’élection présidentielle de 2020 ».

Le RACI se veut le creuset dans lequel tout ivoirien désireux de voir Guillaume Soro, président de la Côte d’Ivoire en 2020, doit se retrouver. Le mouvement peut déjà compter sur le soutien du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) d’Henri Koné Bédié. L’ex-allié du parti au pouvoir se dit entièrement prêt à soutenir la candidature de l’ancien leader de syndicat estudiantin.

Un programme d’actions est déjà en cours d’élaboration et une restructuration du RACI est envisagée pour œuvrer au mieux et porter Guillaume Soro à la tête du pays en 2020. L’intéressé lui-même qui jusque-là déclarait ne pas avoir d’ambition présidentielle, n’a pas encore répondu à l’appel du RACI, mais ça ne devrait tarder !

Boniface.T.