« American Dream » : Ilhan Omar, réfugiée somalienne devenue  Congresswoman

« American Dream » : Ilhan Omar, réfugiée somalienne devenue  Congresswoman

SHARE

Washington © 2018 Afriquinfos)- Les élections de mi-mandat aux Etats-Unis dont les résultats sont connus depuis mardi, ont fait émerger de nouvelles figures dans le paysage politique américain. Des personnalités au destin hors du commun à l’instar d’Ilhan Omar, la toute fraîchement élue à la Chambre des Représentants. Une femme, musulmane, ex-refugiée somalienne, au  profil atypique et au parcours extraordinaire qui incarne parfaitement le « Rêve américain ».

Elle est l’un des deux premières femmes à faire son entrée au Congrès américain. Elue haut les mains dans le 5ème district du Minnesota, la jeune femme âgée de 36 ans veut déjà marquer son territoire. C’est un tonitruant « Salam Aleykoum. Alhamdoulilah » (que la Paix soit sur vous. Loué soit Allah), qu’elle a débuté son premier discours post élection. Un véritable pied de nez au contexte islamophobe dans lequel se sont déroulées ces élections de mi-mandat aux Etats-Unis mais aussi à sa propre histoire.

Ilhan Omar a effet vue le jour à Mogadiscio (Somalie), un 04 octobre 1982. Son pays natal qu’elle a dû quitter à l’âge de 8 ans pour cause de guerre civile. Elle passera ensuite quatre (4) ans dans un camp de réfugiés au Kenya avant de débarquer aux Etats-Unis à l’âge de 12 ans. La suite est comme un conte de fée. Militante des Droits de l’Homme et membre du Parti Démocrate, la somalienne d’origine, remporte le 15 août 2018,  la primaire dans le 5ème District du Minnesota avant de battre à plate couture son challenger pour devenir Représentante au Congrès des Etats-Unis. Avec Rashida Tlaib est l’une des deux premières femmes à siéger à Washington. La jeune femme va évidemment mener une lutte farouche contre l’islamophobie comme le laisse présager ses premiers mots. En tant que « la première femme de couleur à représenter notre État au Congrès. La première femme à porter un hijab. La première réfugiée à être élue au Congrès. Et une des premières musulmanes à être élues au Congrès….  Je vais combattre pour une Amérique où les gens peuvent voir un docteur sans avoir peur d’être ruinés. Une Amérique qui croit en les libertés religieuses, qui non seulement accueille les réfugiés et les immigrants, mais qui les envoie même à Washington ! C’est ça l’Amérique pour laquelle je vais me battre. »

Boniface.T.