Cameroun : libération des 79 élèves enlevés à Bamenda

Cameroun : libération des 79 élèves enlevés à Bamenda

SHARE

Bamenda © 2018 Afriquinfos)- Les soixante-dix-neuf (79) enfants enlevés lundi par les séparatistes du Nord-Ouest Cameroun, ont recouvrés la liberté ce mercredi. L’annonce a été faite par le Ministre Camerounais de la Communication et on ignore pour l’heure les circonstances de leur libération.

Inscrits à la Presbyterian Secondary School à Bamenda, ils avaient été enlevés au cours d’une attaque spectaculaire. Au nombre de soixante-dix-neuf (79), ils étaient portés disparus avec trois de leurs encadreurs jusqu’à ce mercredi. « Tous les 79 ont été libérés » a déclaré, Issa Bakary Tchiroma, le ministre de la Communication tout en précisant qu’il n’en savait pas plus notamment si les encadreurs avaient eux aussi été relaxés par les ravisseurs.

Le kidnapping en masse qui rappelle celui des 200 lycéennes de Chibok au Nigeria voisin,  a été revendiqué par les « Ambas Boys », des séparatistes anglophones qui revendiquent une meilleure répartition des richesses du pays et dénoncent la marginalisation de la partie anglophone du pays au profit de celle francophone. Depuis fin 2016, leurs revendications se sont transformées en une exigence de sécession, qui a entrainé des affrontements meurtriers avec l’armée camerounaise. Dans les deux régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun, une crise socio-politique s’est installée. Les séparatistes appellent notamment au boycott du système scolaire qui selon eux, marginalise les étudiants de la minorité anglophone du pays. De nombreuses attaques contre des établissements scolaires et des agressions de responsables d’écoles, sont à leur actif jusqu’à l’enlèvement massif de lundi dernier.

Un coup d’éclat qui n’a pas laissé insensibles les autorités du pays. Ce mardi alors qu’il prêtait serment pour son 7ème mandat, Paul Biya a déclaré avoir conscience des « frustrations et des aspirations » de la grande majorité de ses compatriotes dans les régions anglophones du pays. Le président Camerounais a promis que des réponses y seront apportées dans le cadre du processus de décentralisation en cours.

Boniface.T.