Egypte : vague d’arrestations dans les rangs des acteurs de la société civile

Egypte : vague d’arrestations dans les rangs des acteurs de la société civile

SHARE

Le Caire (© 2018 Afriquinfos)- Des informations en provenance du Caire font état de plusieurs arrestations d’avocats et militants des droits de l’Homme ces dernières 48 heures. Un durcissement de ton des autorités égyptiennes relatif à la sévère répression dont fait l’objet la confrérie des Frères musulmans et leurs alliés.

Selon Amnesty International, au moins 19 avocats et militants des droits humains ont été interpellés en emmenés pour certains, vers des destinations inconnues par les forces de sécurités égyptiennes. Ces personnes paieraient pour leur activisme dans le domaine des défenses des droits de l’homme ou leur proximité avec les Frères Musulmans. Parmi elles, Aïcha Khaïrat al-Chater, fille du richissime financier de la confrérie, Mohammed Khaïrat al-Chater, déjà en détention comme nombre d’anciens responsables des Frères musulmans, ou encore l’avocate Hoda Abdelmoneim.

La répression menée par le président Egyptien Abdel Fattah al-Sissi, contre la confrérie des Frères Musulmans et leurs partisans, ne faiblit pas. Après un an au pouvoir en Egypte, le président issu des Frères musulmans Mohamed Morsi, élu en 2012, a été destitué par l’armée à la faveur de manifestations de masse. L’actuel homme fort du Caire était alors Chef d’Etat-major des Armées.

S.B.