Accueil Afrique de l'Est Ethiopie : Meaza Ashenafi portée à la tête de la Cour Suprême fédérale du pays

Ethiopie : Meaza Ashenafi portée à la tête de la Cour Suprême fédérale du pays

Ethiopie : Meaza Ashenafi portée à la tête de la Cour Suprême fédérale du pays

Addis Abeba (© 2018 Afriquinfos)- L’Ethiopie vient à nouveau de porter une femme à la tête de l’un des institutions les plus importantes du pays. Une avocate, Mme meaza Ashenafi est désormais présidente de la  Cour suprême fédérale du pays.

Nouvelle journée historique en Ethiopie. Proposée par le Premier Ministre réformateur Abiy Ahmed, Meaza Ashenafi a été élue à l’unanimité ce jeudi par le Parlement éthiopien, à la tête de la Cour Suprême du pays. Elle devient la première femme à occuper un tel poste de responsabilité. Une nomination qui  intervient dans le cadre des reformes menées par le Chef de gouvernement éthiopien et qui visent à promouvoir les femmes à des postes décisionnelles dans le pays.

Quelques jours plus tôt, à l’initiative d’Abiy Ahmed, une femme, Sahle-Work Zewde, était devenue la première présidente de l’histoire du pays après qu’un gouvernement totalement paritaire composée de 10 femmes et 10 hommes ait été nommé il y a deux semaines.

La Nouvelle présidente de la Cour Suprême éthiopienne est une avocate des Droits de l’Homme très connue dans le pays. Fondatrice de l’association des femmes avocates d’Ethiopie. Elle a également participé dans les années 90 en tant que juge à la Haute Cour de justice, à la rédaction de la nouvelle Constitution en vigueur dans le pays.

S.B.