Banni à vie par la FIFA : Kwesi Nyantakyi trouve sa sanction injuste...

Banni à vie par la FIFA : Kwesi Nyantakyi trouve sa sanction injuste et saisira le TAS

SHARE

Accra (© 2018 Afriquinfos)- L’ex président de la Fédération Ghanéenne de Football, ne compte pas rester les bras croisés et subir la sanction de la FIFA. Qualifiant son bannissement à vie par l’instance d’ « injuste et sévère », Kwesi Nyantakyi entend saisir le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) pour rétablir ses droits.

Dans la foulée de sa suspension mardi par la FIFA, l’ancien  patron du football ghanéen a rendu public une déclaration dans laquelle il s’insurge de la sanction à lui infligé par l’instance faitière du football mondial. « Je souhaite exprimer mon choc et ma profonde tristesse après avoir appris la décision du comité d’arbitrage d’éthique de la FIFA le mardi. Mes conseillers juridiques ont reçu pour instruction d’interjeter d’urgence appel de la décision, car je pense qu’elle était injuste, sévère et injustifiée. J’utiliserais tous les moyens juridiques disponibles pour demander réparation et rétablir les faits que j’ai présentés au comité », peut-on lire dans le comité.

Celui qui a été vu sur une vidéo filmée en camera caché par le journaliste ghanéen d’investigation Anas Aremeyaw Anas, acceptant un pot-de-vin, estime qu’ « il est important que je rétablisse les faits dans le seul but de laver mon nom ». Ses avocats à sa demande, saisiront donc le  TAS déclare Kwesi Nyantakyi. « Mes avocats examinent les faits et saisiront le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) ». Le bras de fer entre l’ex-dirigeant sportif et la FIFA sera suivi de près par le monde du sport roi.

B.S.