Intégration régionale : la 11ème édition du FIMA se délocalise à Dakhla au...

Intégration régionale : la 11ème édition du FIMA se délocalise à Dakhla au Sahara occidental

SHARE

Dakhla (© 2018 Afriquinfos)- La biennale de la mode africaine qui se tient habituellement sur les rives du fleuve Niger, à Niamey se tiendra cette année à Dakhla, ville touristique du Sahara occidental contrôlé par le Maroc.

Pour ses 20 ans, le Festival International de la Mode Africaine (FIMA) se délocalise au Maghreb. La ville de Dakhla abritera du 21 au 24 novembre, le rendez-vous culturel continental. Cette édition 2018 est placée sous le signe de « l’intégration africaine par le renforcement de la coopération Sud-Sud ». Le promoteur du FIMA, le créateur nigérien Alphadi motive en effet cette délocalisation par une volonté d’intégration régionale. Le FIMA à Dakhla vise à soutenir le « processus d’intégration économique du Maroc en Afrique de l’Ouest » où « les industries culturelles occupent une place importante », a expliqué le styliste internationalement connu. Et d’ajouter que le royaume chérifien a toujours soutenu le festival depuis sa création en 1998.

Quelques 30 000 visiteurs sont attendus à Dakhla pour le FIMA 2018. Outre le défilé de mode, des conférences, des expositions artistiques, des concours de top-models et de jeunes créateurs sont au menu du festival. Des concerts de stars locales de la musique et internationales, dont le groupe ivoirien Magic System, sont également à l’affiche.

S.B.