Guinée/Grève dans l’éducation : les enseignants exigent 8 000 000 GNF comme salaire de...

Guinée/Grève dans l’éducation : les enseignants exigent 8 000 000 GNF comme salaire de base

SHARE

Conakry (© 2018 Afriquinfos)- Les enseignants guinéens n’en démordent pas. Le gel de leur salaire d’octobre par le gouvernement n’a pas faibli leur détermination. Ils exigent désormais un salaire minimum de  8 000 000 GNF.

Plus rien ne va, entre le gouvernement et le principal syndicat des enseignants du pays. Ce dernier, le Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) a décidé de durcir le ton suite au gel des salaires des enseignants grévistes. Ces derniers ont été privés de leurs salaires pour le mois d’octobre comme les en menaçait le gouvernement.

Réponse du SLECG, « l’augmentation du salaire de base à 8 000 000 GNF est désormais non négociable ». On n’est donc pas prêt de voir s’arrêter le mouvement d’humeur qui dure depuis le début du mois d’octobre. Les responsables du SLECG indiquent qu’ils sont toutefois prêts à aller à la table des discussions si l’exécutif montre des signes de bonne foi.

Les enseignants guinéens réclament depuis des années, de meilleures rémunérations et de meilleures conditions d’exercice de leur fonction.

S.B.