Kanye West chez Museveni : quand deux « fans » de Donald Trump se rencontrent !

Kanye West chez Museveni : quand deux « fans » de Donald Trump se rencontrent !

SHARE

Kampala (© 2018 Afriquinfos)- Officiellement en Ouganda pour donner une touche finale à son nouvel album dont la sortie est prévue le 23 novembre, la Superstar américaine du Rap, Kanye West a été reçue lundi en compagnie de sa femme, la non moins connue, Kim Kardashian, par le président Yoweri Museveni. Occasion pour les deux personnalités d’évoquer des sujets d’intérêts communs : Donald Trump, dont ils sont d’inconditionnels supporters mais aussi le tourisme et les arts.

« Yé » puisque c’est désormais comme ça qu’il faut l’appeler, est en Ouganda pour ressentir « l’énergie » de l’Afrique. Une énergie que le rappeur originaire de Chicago aimerait transposer dans son prochain album « Yandhi » qui sort le 23 novembre 2018. Kanye West séjourne à cet effet depuis vendredi avec sa famille en Ouganda et y a fait installer un studio d’enregistrement dans un complexe de Kampala. Mais la démarche de « Yé », n’est pas qu’artistique et le choix du pays n’est pas anodin. C’était entre autres, l’occasion pour le rappeur de rencontrer un autre admirateur de Donald Trump au même titre que lui.

Yoweri Museveni ne s’en cache en effet pas et est un fervent supporter du président américain. Le président ougandais dit apprécier le franc-parler de Donald Trump. En février dernier, il était l’un des seuls à être allé à l’encontre de l’indignation ambiante suite aux propos du président américain traitant les pays africains de « pays de merde ». « J’aime Trump parce qu’il parle avec franchise. Je ne sais pas s’il a été cité de manière incorrecte ou pas, mais il parle des faiblesses de l’Afrique avec franchise » avait alors déclaré Museveni. Et d’ajouter « l’Amérique a l’un des meilleurs présidents de tous les temps. M. Trump. J’aime Trump ».

Kanye West lui, est connu pour être un inconditionnel de Trump. Bien avant l’élection de Donald Trump à la tête des Etats-Unis, il était l’un des rares artistes d’origine afro-américaine, à s’afficher et afficher son soutien au candidat Trump. Depuis, il est fréquemment reçu à la Maison Blanche. Des entrevues dont la plus récente était la semaine dernière, avant son départ sur l’Ouganda, pendant lesquelles, il discute de divers sujets avec le locataire du Bureau Ovale.

S.B.