RDC/Présidentielles : l’opposition dans les rues à partir du 26 octobre pour crier...

RDC/Présidentielles : l’opposition dans les rues à partir du 26 octobre pour crier haro sur la CENI

SHARE

Kinshasa  (© 2018 Afriquinfos)- Sept (7) leaders de l’opposition congolaise dont quatre (4) candidats à la Présidentielle ont appelé les populations à des marches de protestation à partir du 26 octobre prochain. Dans une déclaration commune publiée jeudi, ils fustigent le « mépris » de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) et appellent à l’organisation d’élection crédibles et transparentes.

Ils sont sept opposants signataires d’une déclaration commune ce jeudi.  Félix Tshisekedi, Martin Fayulu, Vital Kamerhe, Freddy Matungulu, tous candidats à la présidentielle du 23 décembre et Moïse Katumbi, Jean-Pierre Bemba et Adolphe Muzito, qui ont été recalés par la Cour constitutionnelle, à travers le document rendu public, ont exprimé leur désapprobation quant au fonctionnement de la CENI. Lors d’une rencontre tenue le 10 octobre, le président de l’institution, Corneille Nangaa, aurait rejeté toutes les doléances de l’opposition notamment celles relatives à  l’abandon de la machine à voter, la suppression de plus de 10 millions de doublons contenus dans le fichier électoral et la participation de tous aux élections générales du 23 décembre prochain.

En réponse, les sept responsables de l’opposition appellent les Congolais à sortir massivement dans les rues à partir du 26 octobre prochain, pour crier leur mécontentement quant à l’organisation des élections. Un meeting est également prévu à Lubumbashi ce samedi 13 octobre.

La RDC tient des élections présidentielles, législatives et communales, le 23 décembre 2018. Bien que l’actuel président Joseph Kabila s’est retiré de la course, l’atmosphère reste toujours tendue dans le pays. L’ONU en visite récemment à Kinshasa a invité les acteurs politiques à parvenir à un consensus pour que se tiennent des « élections crédibles, inclusives et transparentes ».

S.B.