Home Afrique de l'Ouest Téléphonie : l’Etat guinéen met définitivement fin aux activités d’INTERCEL GUINEE

Téléphonie : l’Etat guinéen met définitivement fin aux activités d’INTERCEL GUINEE

Téléphonie : l’Etat guinéen met définitivement fin aux activités d’INTERCEL GUINEE

Conakry (© 2018 Afriquinfos)- Via l’Autorité de Régulation des Postes et Télécommunication (ARPT), l’Etat guinéen a mis fin aux activités du 4ème opérateur de téléphonie mobile du pays. Rendue publique mercredi, la décision est effective depuis mardi le 09 octobre et les abonnées n’ont plus que 30 jours au maximum pour émettre via le réseau.

Conakry Plus que 29 jours, et les abonnés au réseau de téléphonie mobile INTERCEL GUINEE ne pourront plus communiquer via les antennes du 4ème opérateur du pays. Ils devront durant ce laps de temps, s’abonner à un autre réseau. L’Etat a mis fin aux activités de l’opérateur et a motivé sa décision par une forte inquiétude sur l’avenir et la survie de cette société. Dans un communiqué du Ministère des Postes et Communications et de l’économie numérique, on peut lire que ces dernières années malgré les interpellations du gouvernement INTERCEL GUINEE s’est caractérisée par « un endettement persistant envers l’État, les opérateurs de téléphonie et autres prestataires de services; Un manque d’investissement nécessaire à l’extension de son réseau 2G pour respecter ses obligations contenues dans le cahier de charges ; Des résultats financiers négatifs déclarés chaque année ; des pratiques frauduleuses dénoncées par les autres opérateurs ; Une réduction drastique de l’étendue de la couverture réseau  et la dégradation de la qualité de service fournie ; des problèmes récurrents avec le  personnel, source de fortes tensions sociales ».

INTERCEL GUINEE faisait en effet face à une rude concurrence des autres opérateurs officiant dans le pays. Elle ne possédait que 1 % des parts de marché en 2017 contre 2 % en 2015, bien loin des 57 % d’Orange Guinée et peinait à émerger. D’où l’intervention de l’Etat qui décide de l’arrêt définitif des opérations d’INTERCEL GUINEE sur toute l’étendue du territoire ainsi que de la commercialisation de l’ensemble des produits et services de télécommunications (vente de cartes SIM, recharges etc…).

S.B.