Home Culture Prix Nobel de la Paix 2018 : le chirurgien Congolais Denis Mukwege et l’ex captive de Daech, Nadia Murad, lauréats

Prix Nobel de la Paix 2018 : le chirurgien Congolais Denis Mukwege et l’ex captive de Daech, Nadia Murad, lauréats

Prix Nobel de la Paix 2018 : le chirurgien Congolais Denis Mukwege et l’ex captive de Daech, Nadia Murad, lauréats

Oslo (© 2018 Afriquinfos)- Le comité Nobel a annoncé ce vendredi les noms des lauréats du prix Nobel de la Paix 2018. Il s’agit du chirurgien congolais Denis Mukwege et Nadia Murad ancienne prisonnière du groupe terroriste Daech.

Les deux lauréats de cette année 2018 doivent leur distinction à leur implication et efforts pour mettre fin à l’utilisation de la violence sexuelle comme arme de guerre.  Lors d’une conférence de presse, la présidente du comité Nobel norvégien, Berit Reiss-Andersen, a précisé que le prix Nobel de la paix 2018 visait à « faire prendre conscience que les femmes représentent la moitié de la population et sont utilisées comme des armes de guerre. Elles ont besoin de protection et les auteurs de ces crimes doivent être poursuivis ».

Un combat pour lequel le Dr Denis Mukwege a consacré sa vie. Il s’est fait le porte-parole des victimes de violences sexuelles en temps de guerre et a sauvé des milliers de victimes de ces atrocités en pratiquant des chirurgies réparatrices. Malgré les menaces dont il est la cible, il n’hésitait pas à «critiquer le gouvernement congolais et d’autres pays pour ne pas en faire assez pour faire cesser l’usage des violences sexuelles contre les femmes dans leur stratégie et comme arme de guerre », précise le comité Nobel.

Nadia Murad, jeune fille âgée de 25 ans, a été captive de Daech et elle-même victime d’abus sexuels et de violations de tous genres. Elle est depuis 2016, Nadia Murad a été nommé ambassadeur de l’ONU pour la dignité des survivants de la traite d’êtres humains et dénonce à travers le monde les violations faites aux femmes notamment.

Boniface.T