Accueil Tchad Tchad/Rentrée scolaire : les enseignants ont boudé les salles de classe ce 1er octobre

Tchad/Rentrée scolaire : les enseignants ont boudé les salles de classe ce 1er octobre

Tchad/Rentrée scolaire : les enseignants ont boudé les salles de classe ce 1er octobre

N’Djamena (© 2018 Afriquinfos)- Pas un seul établissement public ouvert ce lundi 1er octobre au Tchad que le gouvernement avait fixé la rentrée scolaire à cette date. En grève, les enseignants étaient aux abonnés absents.

Le bras de fer entre l’exécutif et les enseignants tchadiens se poursuit alors que devait débuter la rentrée scolaire ce lundi 1er octobre.  Conséquence, la rentrée 2018-2019 n’a pas été effective dans les établissements publics du pays. Le ministre de l’Education Nationale, Aboubakar Assidick Tchoroma, a dû se résoudre à donner le coup d’envoi de l’année scolaire dans le collège privé évangélique de N’Djamena.

Le membre du gouvernement n’a pas manqué dans son allocution de circonstance d’envoyer des piques à ses protagonistes. Il a notamment déclaré que le « corps des enseignants est infesté de mauvaises graines qui tentent de jeter le discrédit sur votre notre corps ».  Aux enseignants qui refusent de regagner leur lieu d’affectation et à ceux qui ne respecte pas le quantum horaire, Aboubakar Tchoroma a brandi la menace de sanctions.

Visiblement l’Etat tchadien ne compte pas céder face à ce énième mouvement d’humeur des enseignants.  Ces derniers réclament de meilleures conditions de travail et des arriérés de salaires. Certains parmi ces enseignants eux, ont intenté un procès au gouvernement pour rentrer dans leur droit dans une affaire de primes non accordées.  Le secteur de l’éducation Tchadien est en proie à des perturbations qui mettent depuis des années, le bon déroulement de l’année scolaire.

S.B.